Marché Local de l'Emploi

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
> Accueil > L'avenir des secteurs > Les tendances de demain > Hôtellerie - Restauration
Imprimer

L'hôtellerie - La restauration

L'hôtellerie - La restaurationLe nombre d’emplois dans le secteur de l’hôtellerie restauration a progressé de plus de 24 % en 10 ans sur l’arrondissement de Lille.

Les trois secteurs les plus représentés sur l’arrondissement de Lille sont :

  • la restauration traditionnelle,
  • la restauration rapide,
  • l’hôtellerie.

Les recrutements dans ce secteur sont à la fois générés par la croissance du secteur, mais aussi par le renouvellement de sa main d’oeuvre, un salarié restant en moyenne 5 ans dans la restauration avant de se réorienter. La restauration offre des opportunités d’emploi pour les actifs peu ou pas qualifiés.

Trois tendances déjà observées se poursuivront jusqu’en 2015 :

  • les difficultés de recrutement,
  • les départs en retraite des baby boomers,
  • le repli des petites structures.

Restauration collectiveLes projections de la DARES prévoient une faible progression jusqu’en 2015, mais qui sera différenciée selon les emplois : augmentation du nombre de cuisiniers, d’employés et d’agents de maîtrise, et diminution du nombre de patrons d’hôtels, de cafés et de restaurants.

L’emploi dans la restauration collective est amené à se développer.
La disparition des petits hôtels traditionnels s’accompagnera par contre d’une baisse de l’emploi dans l’hôtellerie.

Les évolutions du secteur vont engendrer des besoins nouveaux en termes de compétences. Il faudra dans l’avenir renforcer les “compétences de service”. Les compétences managériales devront également être développées pour répondre aux exigences des nouvelles organisations (différentes strates de l’encadrement).